Conseillers d'apprentissage | Tunisie Apprentissage

Message d'erreur

  • Le fichier n'a pas pu être créé.
  • Impossible de créer le répertoire de cache CTools CSS. Vérifiez les permissions sur le répertoire de vos fichiers.
  • Impossible de créer le répertoire de cache CTools CSS. Vérifiez les permissions sur le répertoire de vos fichiers.

Conseillers d'apprentissage

CONTEXTE

Il est à rappeler que le but de la formation professionnelle consiste à qualifier les demandeurs de formation sur le plan professionnel, social et culturel, de développer les capacités professionnelles des travailleurs et de doter l’entreprise économique de moyens sa productivité et d’accroître sa compétitivité.

Lire la suite

Tunisie Apprentissage

Contexte


Il est à rappeler que le but de la formation professionnelle consiste à qualifier les demandeurs de formation sur le plan professionnel, social et culturel, de développer les capacités professionnelles des travailleurs et de doter l’entreprise économique de moyens sa productivité et d’accroître sa compétitivité.

L’apprentissage est un des modes de formation professionnelle initiale. Il associe dans sa conception et sa mise en oeuvre une entreprise et un centre de formation. Les compétences sont acquises par les jeunes en entreprise (situation de travail) et en centre de formation (formation complémentaire d’accompagnement).

C’est le mode de formation initiale dans lequel les liens et les échanges entre le monde économique et le monde de la formation sont à leur paroxysme.

De plus, ce mode de formation assure à l’apprenant, par la transmission de connaissances théoriques immédiatement mises en oeuvre, l’acquisition d’un portefeuille de compétences, qui lui garantit une employabilité maximale.

Cette définition, normalisée au niveau international, correspond aux dispositions de la loi d’orientation de la formation professionnelle en Tunisie.

Néanmoins, partout dans le monde, les politiques de l’éducation se préoccupent de plus en plus des acquis d’apprentissages et ce dans une perspective de formation tout au long de la vie.

La reconnaissance des compétences obtenues par des apprentissages informels se fonde sur les acquis d’apprentissages et peut déboucher sur une poursuite de la formation dans l’enseignement formel ou sur des qualifications reconnues sur le marché du travail.

Des définitions pour ces deux types d’apprentissage (formel et informel) furent données dans le « Guide de réflexion sur l’amélioration de l’apprentissage informel en Afrique » produit et publié par le Bureau international du Travail en 2012, propose.

« L'apprentissage informel désigne le système par lequel un jeune apprenant (l'apprenti) acquiert les compétences propres à un métier ou à un métier de l'artisanat, dans une micro ou petite entreprise, en apprenant et en travaillant aux côtés d'un artisan expérimenté. L'apprenti et le maître artisan concluent un accord qui est basé sur des normes et traditions locales d'une société. Le coût de la formation est réparti entre l'apprenti et le maître artisan. »

« L'apprentissage formel désigne le système par lequel un jeune apprenant (l'apprenti) acquiert les compétences propres à un métier ou à un métier de l'artisanat en apprenant et en travaillant aux côtés d'un artisan expérimenté, habituellement en suivant en parallèle un enseignement de type scolaire. L'apprenti, le maître artisan / l'employeur et le prestataire de la formation concluent un accord qui est régi par des lois et réglementations adoptées en bonne et due forme. Le coût de la formation est réparti entre l'apprenti, le maître artisan/l'employeur et le gouvernement. »

En Tunisie, tous les apprenants qui suivent un programme prévu par l’Etat, diplômant ou non diplômant, sont considérés comme apprentis formels. Le critère décisif est l’octroi d’un certificat à la fin de l’apprentissage : alors un CFA, CFP, CC, CAP, BTP ou BTS.

LES TEXTES JURIDIQUES ET REGLEMENTAIRES DE L’APPRENTISSAGE

L’analyse de la réglementation et des principaux textes relative à l’apprentissage fait ressortir les principaux points suivants :Lire la suite

Tunisie Apprentissage

LA REGLEMENTATION SUR L’APPRENTISSAGE


L’analyse de la réglementation et des principaux textes relative à l’apprentissage fait ressortir les principaux points suivants :

  • Dans le dispositif national d’éducation, de qualification et d’emploi l’apprentissage a bénéficié, depuis la promulgation du code de travail de 1966, d’un cadre juridique suffisamment bien fourni en dispositions lui allouant une place privilégiée dans les composantes de la formation professionnelle.
  • Le contrat d’apprentissage est régi par 20 articles dans lesquels sont spécifiés le contenu et la forme que doit revêtir ce contrat ainsi que les conditions à remplir pour son établissement.
  • Il est aussi précisé les droits et les obligations des signataires de ce contrat, les conditions de sa résiliation et les voies de recours en cas de non respect de la loi.
  • Quelques années plus tard d’autres textes ont apporté des précisions quant à l’indemnité à servir aux apprentis, aux conditions et à l’organisation de l’apprentissage.
  • Les dispositions concernant l’apprentissage ont été enrichies par celles de la loi 93-10 de 1993 notamment le rôle du conseiller d’apprentissage et la couverture sociale des apprentis contre les accidents de travail et les maladies professionnelles.
  • Des décrets et arrêtés ont affiné ces lois en apportant des précisions quant aux avantages fiscaux et parafiscaux accordés pour encourager les entreprises au recrutement des apprentis, au modèle du contrat à adopter et à la sanction de l’apprentissage par un diplôme homologué.
  • Toutes ces dispositions sont imprégnées d’une même logique et d’un même esprit à savoir attirer le plus de jeunes vers la formation professionnelle considérée comme ayant pour mission de contribuer au développement des ressources humaines, à la promotion sociale et professionnelle et à la réalisation des objectifs de la croissance.
  • Les dispositions de la loi 2008-10 en date du 11 Février 2008 ont adopté un esprit différent :
    • Le suivi et l’encadrement des apprenants au cours de leur passage en entreprise est à assurer en partie par les services du ministère chargé du travail et ceux de la formation professionnelle et en partie par les formateurs et les conseillers d’apprentissage.
    • Durant plus de quarante ans les conseillers d’apprentissage ont effectué un travail impressionnant de prise en charge des apprentis. Alors que les revendications allaient dans le sens de la mise à leur disposition de moyens plus importants pour leur faciliter la tâche, la loi 2008-10 a banalisé le rôle qui leur était imparti.
    • Pour les nouveautés telles que la validation des acquis de l’expérience, les droits de tirage spéciaux et le certificat de compétence, beaucoup de précisions sont à apporter. Toutefois les concepts en soi sont intéressants.

LE CADRE REGLEMENTAIRE

Tunisie Apprentissage

LE CADRE REGLEMENTAIRE


Les articles 338 et 339 puis de 343 à 365 du chapitre 10 du code de travail se sont consacrés à l’organisation et la réglementation de la formation professionnelle.

Sont précisées dans ces articles :

  • Les conditions d’établissement d’un contrat d’apprentissage
  • Le contenu d’un contrat d’apprentissage
  • Les cas de résiliation de ce contrat
  • Les obligations du maître et de l’apprenti
  • La définition de la taxe professionnelle.

Télécharger le document intégral:

Tunisie Apprentissage

Loi 72-7 en date du 15 Février 1972


Cette loi abroge l’article 344 du code de travail pour accorder plus de souplesse en ce qui concerne la nécessité de la forme écrite du contrat.

Certains avantages fiscaux et parafiscaux sont accordés aux entreprises qui pratiquent l’apprentissage.

Tunisie Apprentissage

Décret 72-57 en date du 22 Février 1972


Ce décret présente les conditions à remplir par l’entreprise pour l’admission d’apprentis en l’occurrence la précision :

  • Du secteur d’activité
  • L’âge de l’apprenti, son niveau d’instruction, examen médical et test d’orientation à effectuer obligatoirement et gratuitement

En outre l’organisation de l’apprentissage suppose :

  • Une formation théorique obligatoire à assurer par le centre de formation
  • Une formation pratique selon une progression logique et méthodologique
  • Un examen sanctionne la fin de l’apprentissage
  • Des conseillers d’apprentissage ont la charge d’assurer le suivi de la formation pratique des apprentis porté sur le livret d’apprentissage. Ils ont aussi la charge d’aider à l’organisation des cours professionnels complémentaires.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Loi 93-10 du 17 Février 1993 portant loi d’orientation de la formation professionnelle


Cette loi considère :

  • Que la formation professionnelle a pour mission de contribuer au développement des ressources humaines, à la promotion sociale et professionnelle et à la réalisation des objectifs de la croissance

L’apprentissage en tant que mode de formation :

  • Le modèle du contrat d’apprentissage est établi par les autorités compétentes dans lequel préfigurent les droits et obligations des deux parties
  • L’apprenti perçoit une indemnité non soumise aux cotisations de sécurité sociale, déductible de la taxe de la formation professionnelle et dont les montants minima sont fixés par décret.
  • Les conseillers d’apprentissage vérifient que les conditions de formation offertes à l’apprenti sont propices à une formation satisfaisante. En cas de litige entre les parties il va jouer le rôle de conciliateur, à défaut l’affaire est portée devant le conseil de prud’hommes

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Décret n°93-696 en date du 5 Avril 1993


Ce décret apporte des précisions quant aux conditions d’octroi des ristournes accordées au titre de la taxe à la formation professionnelle.

Il s’agit essentiellement de l’accord préalable des autorités compétentes pour des actions de formation au profit du personnel.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Décret n°94-1600 en date du 18 Juillet 1994


Ce décret fixe le montant minimum de l’indemnité à accorder aux apprentis en pourcentage du SMIG

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Décret n°94-2372 en date du 21 novembre 1994


Ce décret précise la ristourne relative à l’indemnité d’apprentissage

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Arrêté du ministre des affaires sociales, de la formation professionnelle et de l’emploi du 17 Février 1995


Cet arrêté a présenté le modèle du contrat d’apprentissage

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Arrêté du ministre chargé de la formation professionnelle et de l’emploi du 22 Février 1996


Cet arrêté a précisé :

  • Les modalités d’organisation de l’apprentissage (conditions d’inscriptions, assurance de la réalisation de la formation complémentaire avec précision de sa durée minimale, assurance du suivi de la formation pratique, pluralité des sessions, assiduité obligatoire des apprentis)
  • La sanction de l’apprentissage (examen organisé au terme de l’apprentissage portant sur tous les enseignements et travaux effectués aboutissant à un CAP, un BTP ou un BTS). La possibilité de réussir à un module partiel, le cumul de tous les modules peut faire aboutir à un des diplômes prévus par la loi.
  • Les filières pouvant faire l’objet d’un apprentissage

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Décret n°2004-512 en date du 1er Mars 2004


Ce décret fixe les conditions d’inscriptions, le régime des études et la sanction de la formation dans les établissements de formation en adoptant la méthodologie de l’approche par compétences

  • En privilégiant l’alternance et l’apprentissage, modes selon lesquels l’entreprise est impliquée dans la réalisation de la formation
  • En accordant la possibilité aux apprenants de poursuivre la formation à un niveau supérieur dans une spécialité compatible avec la spécialité cible
  • En évaluant les acquis de formation selon les seuils de performance exigés par les programmes élaborés selon l’approche par compétence et en concertation avec l’entreprise qui a contribué au déroulement de la formation.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Loi 2008-10 en date du 11 Février 2008


Cette loi considère :

  • Que la formation professionnelle est un des leviers du développement en offrant les possibilités de développer les capacités professionnelles des travailleurs en vue de doter l’entreprise des moyens d’améliorer sa productivité et donc sa compétitivité ; mais aussi de développer chez les jeunes la culture d’entreprise et la culture technologique et technique de façon à les préparer aux nouveaux métiers.
  • Que le système de la formation professionnelle a pour but de permettre à l’apprenant d’acquérir les savoirs, les compétences et les habilités nécessaires à l’exercice d’une activité dans un secteur professionnel ou artisanal et intégrer la vie active.
  • La possibilité d’offrir, à ceux qui n’ont pas le niveau scolaire requis pour un cycle de formation, une formation sanctionnée par un certificat de compétence.
  • Que la formation initiale est à organiser en partenariat avec l’entreprise particulièrement selon le mode de l’alternance (âge minimum 15 ans) ou le mode de l’apprentissage (âge compris entre 15 et 20 ans). Ainsi des précisions sont apportées quant aux conventions à établir dans le cas de l’alternance et au contrat à établir dans le cas de l’apprentissage.
  • Que l’apprenant a des droits et des obligations à l’occasion de la formation dont il bénéficie.
  • Les entreprises et les demandeurs de formation ainsi que leurs familles sont en droit d’avoir une information, exhaustive et diversifiée concernant les filières de formation les métiers visés par la formation, les perspectives d’insertion professionnelle et les opportunités de formation tout au long de la vie. Les services du ministère sont chargés de les leur fournir.
  • Que les établissements publics de formation professionnelle peuvent être dotés de la personnalité civile et de l’autonomie financière
  • Que la formation, l’encadrement et le suivi des apprenants est à assurer par les formateurs et les conseillers d’apprentissage aussi bien dans les établissements de formation que dans les entreprises.
  • Qu’un cadre général de référence définit le profil de sortie des apprenants, la durée minimale de formation initiale et les disciplines de formation générale pour chacun des diplômes mentionnés dans cette loi.
  • Que les diplômes de la formation professionnelle s’inscrivent dans une classification nationale des qualifications.
  • Que les normes de formation pour chaque spécialité sont fixées sur la base du cadre général de référence.
  • Que le dispositif de la formation professionnelle et toutes ses composantes dans le secteur public et privé font l’objet de façon périodique d’une évaluation interne et externe dans le but de mesurer les acquis des apprenants, le rendement des établissements et les performances des personnels de formation.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Décret 2009-292 en date du 2 Février 2009


Ce décret fixe le domaine d’application, le taux ainsi que les conditions de bénéfice et les modalités d’application de l’avance sur la taxe de la formation professionnelle et ceux des droits de tirage.

Il abroge les dispositions précédentes notamment les décrets n°93-696 et 94-2372.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Arrêté du ministre des finances et du ministre de l’emploi en date du 10 Février 2009.


Il précise les domaines d’application relatifs au décret n°2009-292. Cela concerne particulièrement le financement du responsable de formation dans une entreprise ainsi que les actions de validation des acquis de l’expérience (par bénéficiaire)

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Arrêté du ministre de l’éducation et de la formation en date du 26 Février 2009.


Il précise les conditions d’obtention du certificat de compétence. Il s’agit d’une formation minimale de six mois par apprentissage ou en alternance. Cela concerne les jeunes âgés de quinze ans ne remplissant pas les conditions de niveau scolaire, ceux n’ayant pas atteint l’âge de quinze ans et ceux ne justifiant pas des pré requis exigés.

La liste des spécialités de formation, le niveau scolaire et les aptitudes particulières exigées le cas échéant ainsi que les établissements habilités à les dispenser sont fixés par la loi.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Décret 2009-2139 relatif au Cadre National de Qualifications


Il s’agit d’un cadre de référence qui met en relation les diplômes délivrés par les différentes composantes du dispositif national de développement des ressources humaines avec les niveaux de compétences correspondants.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Arrêté du 2 août 2010


Il précise le cadre de référence général des diplômes de la FP

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Arrêté des ministres du commerce et de l’artisanat et de l’éducation et de la formation du 27 février 2007


Il fixe les conditions et les procédures d’organisation du test justifiant la qualification professionnelle dans le secteur des métiers.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Arrêté du ministre de la formation professionnelle et de l'emploi du 27 mai 2013


Il fixe la liste des spécialités prioritaires concernées par la bourse de formation professionnelle dans les établissements de formation sous tutelle du ministère de la formation professionnelle et de l'emploi.

Télécharger le document intégral

LES MISSIONS DU CONSEILLER D’APPRENTISSAGE

Le conseiller d'apprentissage est responsable du placement et de l'encadrement des jeunes qui lui sont confiés, il est chargé de suivre les progrès accomplis par les apprentis et de conseiller techniquement et pédagogiquement toute personne s'occupent de leur formation, il est appelé à dispenser des cours théoriques et pratiques complémentaires au profit des apprentis.

Tunisie Apprentissage

TACHES TECHNIQUES


  • Prospecter les postes d'apprentis.
  • Effectuer si nécessaire les études de postes.
  • Communiquer à l'orientation des offres des apprentis.
  • Délivrer le bulletin de présentation au jeune après entretien.
  • Suivre et évaluer périodiquement les progrès réalisés par les apprentis en formation.
  • Porter les observations de la visite sur fiche d'apprentis,
  • Actualiser les fiches d'entreprises.
  • Suivre la formation pratique des apprentis à travers les livrets d'apprentissage.
  • Assister techniquement et pédagogiquement les personnes chargées de la formation des apprentis.
  • Établir le planning hebdomadaire d'activité.
  • Établir le rapport de visite.
  • Établir le rapport mensuel.
  • Établir les fiches d'apprentis.
  • Établir les fiches d'entreprises.
  • Établir les fiches d'enquête de résiliation du contrat.
  • Assurer la liaison entre les entreprises et le centre d'apprentissage.
  • Veiller et aider à l'établissement des formalités réglementaires en cas d'accident de travail.
  • Résoudre les différends et litiges entre apprentis et employeurs.
  • Établir la liste des entreprises.
  • Établir la liste des travaux en entreprises s’il n’est pas de la spécialité.

Tunisie Apprentissage

TACHES PEDAGOGIQUES


  • Préparer et dispenser les cours de formation complémentaires.
  • Organiser les examens d'évaluation de fin d’apprentissage.
  • Participer au jury d'examen de fin d'apprentissage.

LES OUTILS DU CONSEILLER

Les outils de la formation avec l'entreprise sont tous les supports documentaires et pédagogiques qui contribuent à la mise en œuvre et au suivi d'une action de formation associant l’entreprise et l’établissement de formation (apprentissage). Ils comprennent en particulier :

Tunisie Apprentissage

Le contrat d'apprentissage


L’apprentissage fait l’objet d’un contrat écrit conclu entre l’employeur et l’apprenti ou son représentant légal. Ce contrat doit être conforme à un modèle établi par les services des ministères chargés du travail et de la formation professionnelle, et doit être visé par les services compétents du ministère chargé de la formation professionnelle. A ce titre, l'apprenti(e) a les mêmes droits et devoirs que tout autre salarié(e) de l'entreprise. Le contrat d'apprentissage est signé par vous (vos parents ou votre représentant légal si vous êtes mineur) et votre employeur.

Il comporte plusieurs mentions obligatoires :

  • la date du début du contrat,
  • la durée,
  • le diplôme préparé,
  • le salaire,
  • les horaires de travail,
  • l'adresse de l'établissement de formation...

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Le carnet de note


Le carnet de note permet l’enregistrement des évaluations du parcours de l’apprenti (au centre et en entreprise).

Il comporte plusieurs rubriques :

  • Informations générales (Centre, apprenti et entreprise)
  • La note obtenue par matière pour une période donnée
  • Informations sur les absences autorisées et non autorisées, au centre et en entreprise
  • Observations de l’employeur sur la conduite de l’apprenti, observations du tuteur, observations du conseiller
  • Résultats de fin d’année

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Le livret de suivi de formation


Le livret de suivi est à la fois, un document de suivi de la réalisation de la formation qui décrit les activités d’apprentissage soit dans le centre soit en entreprise, d’échange d’informations entre les différents acteurs (maître d’apprentissage, apprenant et conseiller), ainsi qu’un recueil des évaluations de l’apprenant, qui balise le développement de ses compétences.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

La fiche d'observation du métier en entreprise


La fiche d'observation du métier en entreprise est une fiche de recueil d'informations à partir des observations effectuées auprès des entreprises. Elle consiste à identifier les activités et les tâches constitutives du métier ou du domaine professionnel considéré.

Cette fiche est utilisée pour:

  • Répertorier toutes les activités effectuées dans les entreprises, y compris les spécificités locales, non prévues par le référentiel national (Programme d’études);
  • Identifier les tâches faisables en entreprise;
  • Déduire les compétences ou les éléments de compétences correspondants.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

Le plan de formation


Le plan de formation est un cadre général qui détermine les divers contenus d'une action de formation dans un programme de formation donné (durée, lieux de formation, périodes, objectifs, activités, modes et lieux d'évaluations etc.) et qui doit être annexé à la convention et au contrat d'apprentissage.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

La fiche apprenant


La fiche apprenant est un outil d'identification de l'apprenant, elle est utilisée par le personnel enseignant du programme, pour consigner des observations liées aux activités de l'apprenant, lors des visites en entreprise, ainsi que les activités d'encadrements fourni pour le compte de celui-ci.

Télécharger le document intégral

Tunisie Apprentissage

La fiche d'entreprise


La fiche d'entreprise renferme des informations générales à propos de l'entreprise d'accueil des apprenants. Elle comprend aussi l'évolution de l'effectif des apprenants placés dans cette entreprise.

  • Bulletin de présentation de l’apprenti
  • Planning du conseiller
  • Rapport d’enquête
  • Certificat de présence
  • Attestation de recrutement
  • Avis d’absence
  • Avis d’examen de fin de formation

Télécharger le document intégral

CADRE DE REFERENCE DE LA FORMATION AVEC L’ENTREPRISE

La Tunisie s’inscrit actuellement dans une dynamique de qualification de ses ressources humaines et une reforme de ses dispositifs de formation dans l’objectif de répondre aux besoins de l’économie nationale en compétences, confrontée à une mondialisation caractérisée par une ouverture sur l’extérieur et une concurrence accrue.

Le choix fait par la Tunisie depuis le début de la réforme du dispositif de la formation professionnelle, de redéployer la formation vers les besoins des entreprises en qualifications, ainsi que la démarche qualité ont conduit aux choix de développer la formation avec l’entreprise au sein du dispositif national, et d’en faire le mode de formation dominant.

La formation avec l’entreprise ne fait pas référence à un modèle unique d’application (alternance, apprentissage, etc.). Elle se caractérise par la diversité de ses modalités d’application tenant compte de la spécificité de chaque centre de formation et de son environnement géographique et économique.

En effet, plusieurs pratiques de la formation avec l’entreprise ont été expérimentées et adoptées dans les centres de formation relevant de l’ATFP selon la nature d’assistance technique qui a été fournie aux centres dans différents projets de coopération internationale.

Historique de la formation avec l’entreprise

Tunisie Apprentissage

Historique de la formation avec l’entreprise


La formation professionnelle en Tunisie a connu un développement appréciable du moment où la stratégie du pays à travers le programme MANFORME (Mise à niveau de la formation professionnelle et de l’emploi) a visé l’implication réelle et effective de l’entreprise dans la formation et dans la gestion de la formation.

La loi d’orientation de la formation professionnelle, promulguée en 2008, a défini dans son premier chapitre, trois modes de formation initiale associant l’entreprise et le centre de formation professionnelle dans la mise en œuvre de la formation, à savoir la formation en alternance, l’apprentissage et les programmes spécifiques.

« La formation en alternance a pour but d’assurer un niveau de qualification dans la spécialité choisie, par la mise en œuvre d’actions de formation associant les entreprises et les établissements de formation.»

« L’apprentissage est un mode de formation initiale assuré en milieu professionnel. Il a pour objet de donner aux jeunes une formation générale théorique et un savoir-faire pratique leur permettant d’acquérir une qualification professionnelle. Les établissements de formation professionnelle organisent à l’intention des apprentis, pendant le temps de travail des cours professionnels et d’enseignement général destinés à améliorer leurs connaissances théoriques et professionnelles.»

« Les programmes spécifiques sont organisés par voie de contrat avec l'entreprise économique, conformément à un cahier des charges et selon les priorités nationales. Les spécialités concernées par ces programmes sont fixées par arrêté du ministre chargé de la formation professionnelle ou par arrêté conjoint du ministre chargé de la formation professionnelle et du ministre concerné. »

La loi d’orientation a consacré les trois modes de formation avec l’entreprise sur la base des considérations historiques et pratiques. En effet, pour l’apprentissage, qui demeure un mode de formation reconnu et largement diffusé au niveau des entreprises, le législateur précise dans la loi d’orientation et des textes qui en découlent le cadre juridique de l’apprentissage.

Dans le cadre du projet « développement de l’apprentissage» l’apprentissage diplômant (apprentissage aboutissant à un diplôme homologué) a été intégré progressivement dans les centres de formation.

Pour l’alternance, un premier projet pilote « Promotion de la formation professionnelle en alternance en Tunisie » a permis l’expérimentation de ce mode, la production de documents méthodologiques pour sa mise en œuvre et la préparation d’un environnement favorable à son extension. Une réflexion nationale a défini un cadre organisationnel (Arrêté du MFPE du 30 mai 1995, fixant les conditions et les modalités de la formation en alternance) et qui a été couronnée par la signature d’une convention nationale en mai 1995 entre le Gouvernement et les partenaires sociaux (UTICA et UGTT).

Aussi et dans le cadre du le programme « MANFORME », l’apprentissage a fait l’objet d’une importante étude qui a permis de confirmer le choix d’un « apprentissage rénové, diplômant par alternance » et d’arrêter une stratégie caractérisée par un meilleur encadrement, un suivi plus rigoureux et un renforcement des cours complémentaires.

Cette stratégie a été adoptée par les centres de formation qui procédaient à augmenter les cours complémentaires de huit heures (08) à seize heures (16) par semaine. Aussi, les centres et dans un souci d’organiser davantage l’encadrement des apprenants, tiennent compte dans leurs programmations annuelles, des heures de suivi des apprenants en entreprise.

Un deuxième projet « Appui à l’extension du mode de formation en alternance » a permis de confirmer que les programmes de formation élaborés par compétences, et mis en œuvre avec l’entreprise, assuraient une meilleure réponse aux besoins en qualifications. A ce titre, un manuel d’organisation et de procédures de la formation en alternance (M.O.P) a été élaboré en 1998 pour répondre aux besoins de l’application de la stratégie d’extension.

Le constat fait est que le principe de partenariat entre le dispositif de la formation professionnelle et le système productif depuis la phase d’identification des besoins jusqu’à la réalisation et l’entrée en fonctionnement des projets des centres, a été confirmé et mis en exergue dans le cadre du programme MANFORME, où la formation avec l’entreprise a été retenue comme le mode dominant et a été inscrite comme ligne directrice du schéma d’autonomie des centres.

Un troisième projet « la pérennisation de la formation en alternance », a été mis en oeuvre durant la période du Xème Plan pour pérenniser les bonnes pratiques et rentabiliser la capacité réalisée en améliorant davantage le taux de formation avec l’entreprise. Ceci a été consacré lors de la révision des conditions et des modalités de fonctionnement des centres relevant de l’Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle, en s’appuyant sur les programmes de formation disponibles dans la majorité des spécialités dispensées aux centres.

Ce projet a permis d’affiner l’organisation de la formation avec l’entreprise (alternance et apprentissage) mise en place ainsi que des tentatives d’élaboration d’un référentiel et d’amélioration des outils qui n’ont pas fait l’objet, jusqu'à ce jour, ni d’une validation ni d’une généralisation.

Qu’est-ce qu’une formation avec l’entreprise?

Tunisie Apprentissage

Qu’est-ce qu’une formation avec l’entreprise?


La formation avec l’entreprise est un mode de formation qui se caractérise par des passages alternés entre le milieu de formation et celui du travail. Elle permet d’exploiter deux lieux distincts d’apprentissage. Elle constitue un mode d’organisation d’une formation liée à un programme d’études qui traduit un projet de formation visant l’acquisition d’un ensemble de compétences.

Ce mode de formation incluant l’apprentissage et l’alternance repose sur le postulat que certains environnements sont plus favorables que d’autres à l’apprentissage des compétences et, surtout, qu’un agencement concerté d’activités de formation réparties de façon alternée entre deux milieux, permet une démarche de formation plus efficace.

La construction d’un projet pédagogique repose sur une étroite collaboration entre l’établissement de formation et l’entreprise et ce pour déterminer les responsabilités pédagogiques des deux parties, les conditions de réalisation des apprentissages et le pilotage de ce projet.

La formation avec l’entreprise repose sur le transfert des apprentissages d’un milieu à l’autre. Elle favorise la réflexion sur les pratiques professionnelles et met en action l’ensemble des compétences.

Plus que de simple aller - retour associant la théorie dispensée à l’établissement de formation et la pratique acquise à l’entreprise, le concept «formation avec l’entreprise » repose sur le transfert des apprentissages dans ces deux lieux dans une complémentarité et une synergie.

La démarche au sein de l’établissement de formation prépare à la formation en milieu du travail et, favorise le transfert des apprentissages dans les activités subséquentes de formation. L’expérience en milieu du travail procure une mise en contexte des apprentissages développés en établissement de formation et prépare à l’acquisition de nouveaux apprentissages.

Le double encadrement procuré par l’établissement de formation et le milieu de travail contribue à l’acquisition des compétences par l’apprenant.

La formation avec l’entreprise exige la mise en place d’un partenariat qui repose sur la complémentarité des partenaires, tout en respectant les rôles et les spécificités de chacun d’eux. Elle ne se limite pas à l’exploitation des deux lieux de formation mais plutôt l’intégration organisée des deux systèmes aux logiques différentes mais complémentaires en vue d’acquérir les compétences. D’où la nécessité d’un partage de la responsabilité et du partenariat sur trois niveaux :

  • Institutionnel, à partir de la contractualisation entre plusieurs organisations (les établissements de formation, les entreprises, les fédérations…) sur la base d’un projet commun de formation.
  • Organisationnel, en rapport avec les exigences de la contractualisation entre deux institutions : l’établissement de formation et l’entreprise. Ces partenaires se trouvent engagés dans un projet concerté de formation.
  • Pédagogique, à partir de la contractualisation entre trois acteurs (l’apprenant, le tuteur et le formateur). Ce niveau concerne l’organisation et le fonctionnement pédagogiques et didactiques.

La formation avec l’entreprise implique la nécessité d’une étroite collaboration entre les deux milieux pour l’atteinte d’un objectif commun, soit la mise en place d’un processus de formation, qui cherche à tirer profit des deux environnements, en vue de préparer une main-d’œuvre la plus qualifiée possible. Ce partenariat doit reposer sur la complémentarité et sur l’interaction des deux milieux de formation, ainsi que sur le respect de leurs rôles et de leurs spécificités.

La formation avec l’entreprise nécessite une articulation cohérente et conséquente des périodes passées en établissement de formation et en entreprise, où les apprentissages donnés dans un milieu de formation s’intègrent dans le processus planifié de formation et sont, par conséquent, consolidés et réinvestis dans l’autre milieu de formation.

Le mode de formation avec l’entreprise favorise l’intégration progressive de l’apprenant au monde de travail et le responsabilise tout le long du processus de formation. Elle constitue une source de profit pour l’apprenant, l’établissement de formation et l’entreprise.

La formation avec l’entreprise vise les objectifs suivants :

SUR LE PLAN DE L’ACQUISITION DES COMPETENCES

  • Procure à l’apprenant un environnement de formation enrichi et diversifié ;
  • Favorise une mise en oeuvre des compétences dans un milieu de travail réel;
  • Suscite et soutien la construction de l’identité professionnelle de l’apprenant;
  • Intègre progressivement l’apprenant au monde du travail;
  • Améliore le niveau de performance de l’apprenant à son entrée sur le marché du travail.

    SUR LE PLAN DU RAPPROCHEMENT ENTRE LE MILIEU DE FORMATION ET LE MONDE DU TRAVAIL

    • Accroît la valeur formative par la mise en commun des ressources propres aux deux milieux;
    • Etablit un véritable partenariat entre le milieu de formation et le monde du travail;
    • Rapproche l’environnement de formation des réalités du monde du travail;
    • Contribue à l’instauration d’une culture de formation dans les entreprises.
    • La formation avec l’entreprise offre de nombreux avantages pour l’ensemble des acteurs concernés.

      Avantages pour l’apprenant

      • L’acquisition de compétences en relation avec les réalités du monde du travail;
      • L’ajustement de ses représentations dans l’exercice de sa profession;
      • L’augmentation de ses aptitudes socioprofessionnelles par rapport à l’emploi;
      • La prise en charge de son propre développement professionnel;
      • La planification d’une meilleure insertion professionnelle;
      • La motivation, la persévérance et la réussite de la formation;
      • L’augmentation de ses chances d’obtenir un emploi plus rapidement.

      Avantages pour L’ETABLISSEMENT DE FORMATION

      • Le développement de liens étroits avec le monde du travail;
      • Un meilleur arrimage de la formation aux besoins changeants du marché du travail;
      • Le renforcement de pratiques de formation traduisant les réalités du monde du travail;
      • Une mise à jour des compétences professionnelles des cadres pédagogiques, principalement lorsque celui-ci a la responsabilité de l’encadrement des apprenants en entreprise;
      • Une plus grande ouverture de l’établissement de formation sur son environnement économique et un meilleur positionnement en tant que partenaire actif du développement socio-économique et régional.

      avantages pour L’ENTREPRISE

      • Le développement de partenariats élargis avec le milieu de formation;
      • L’expression de ses attentes et de ses besoins vis-à-vis du monde de la formation;
      • La participation au renouvellement des compétences dans son secteur d’activité;
      • Le partage d’une expertise professionnelle;
      • Le développement d’une culture de formation dans l’entreprise;
      • La constitution d’une banque de candidats répondants aux besoins de l’entreprise;
      • La réduction des coûts de recrutement de la main-d’œuvre;
      • La diminution du temps d’embauche d’apprenants formés dans le cadre d’une formation avec l’entreprise ;
      • L’expérimentation avec l’établissement de formation de nouvelles techniques de pointe ;
      • L’exploitation des services des apprenants pendant leurs apprentissages.

      Pour réussir la formation avec l’entreprise, il s’avère nécessaire de prendre les précautions suivantes :

      • Procéder à une sélection adéquate des entreprises partenaires;
      • S’assurer de la disponibilité des tuteurs à suive la mise en œuvre des activités de formation liées au programme;
      • Organiser un suivi rigoureux et périodique de l’apprenant;
      • Favoriser la communication,
      • Harmoniser les outils de communication et du suivi pour chaque secteur.

Principes fondamentaux de la formation avec l’entreprise

Tunisie Apprentissage

Principes fondamentaux de la formation avec l’entreprise


Dans un espace pédagogique devenu multidimensionnel où les lieux des apprentissages ne sont plus seulement identifiés à l’intérieur de l’établissement de formation, il convient de porter une attention particulière sur les principes fondamentaux qui devait caractériser une formation avec l’entreprise.

En effet, la formation avec l’entreprise :

  • Se distingue de la simple tenue d’un stage en milieu professionnel,
  • Permet l’appropriation de la compétence dans un milieu réel de travail.

La séquence de formation en milieu de travail se distingue de la simple tenue d’un stage, par sa durée, son positionnement dans le programme d’études et l’intention pédagogique.

Le stage est une activité de formation prescrite ou déterminée par le programme d’études et pour laquelle des objets de formation à acquérir en milieu de travail sont préalablement définis au dit programme. La réussite du stage est obligatoire pour l’obtention du diplôme visé. Habituellement, ce stage est réalisé sur une période de courte durée et ayant lieu au cours et à la fin de la formation, le stage comporte des finalités d’initiation, d’intégration ou d’intervention.

La formation avec l’entreprise se distingue du stage en tant que façon différente d’apprendre. Il consiste en une série de séquences de formation ou d’apprentissage articulées de façon intégrative entre le milieu de formation et le milieu du travail. Cela permet de développer ou de consolider certaines compétences ou éléments de compétences du programme d’études.

L’apprenant est en formation dans l’entreprise pour :

  • Acquérir des compétences prévues par le programme d’études, c’est à dire utiliser le milieu de travail afin de favoriser l’atteinte des objectifs du programme ;
  • Transférer, dans une situation réelle de travail, des compétences déjà acquises et de s’intégrer progressivement à l’exercice du métier ou de la profession, c’est à dire utiliser le milieu de travail pour la consolidation et l’enrichissement de compétences professionnelles déjà acquises.

Dans la poursuite de la finalité d’appropriation des compétences, chaque séquence en entreprise est basée sur l’une ou l’autre des deux intentions pédagogiques suivantes : le développement de compétences et/ou la mise en œuvre de compétences, lesquelles définissent les attentes à l’égard du milieu de travail.

La séquence de formation vise à développer, en milieu de travail, une ou plusieurs compétences, ou éléments de compétences du programme d’études.

La séquence de développement de compétences en milieu de travail se déroule à l’intérieur des volumes horaires impartis au programme d’études. Lors des séquences de développement de compétences, l’entreprise est tenue de faire réaliser à l’apprenant les activités d’apprentissage requises en vue de la reconnaissance des compétences et de la sanction du programme d’études.

La séquence de développement de compétences en milieu de travail peut être connue selon deux modes d’aménagement, soit le développement complet et/ou le développement partiel d’une ou de plusieurs compétences, selon les besoins du programme, ainsi que l’intérêt et la capacité d’accueil des entreprises. Ces deux modes d’aménagement des activités de formation en milieu de travail peuvent se combiner à l’intérieur d’une même séquence de développement de compétences.

Dans un contexte où le milieu de travail est mis à contribution pour le développement de compétences, le contenu de la séquence en entreprise fait partie intégrante du programme d’études et est alors dicté par les objectifs de celui-ci. L’établissement de formation doit donc s’assurer que l’entreprise met à la disposition de l’apprenant les ressources humaines et matérielles nécessaires à son apprentissage, afin de lui permettre de réaliser les activités d’apprentissage prévues. Il devra également prévoir des activités en milieu de formation pour les apprenants dont leurs passages en entreprise n’auraient pas permis de réaliser toutes les activités d’apprentissage prévues.

Sous la responsabilité de l’établissement de formation et selon le niveau de performance exigé au programme d’études, l’évaluation sommative des compétences visées doit inclure les activités d’apprentissage accomplies en entreprise et être faite obligatoirement après la réalisation de ces dernières. Cette évaluation pourrait se faire au centre de formation comme en entreprise.

L’évaluation des acquis de formation pour chaque compétence doit faire l’objet d’examen organisé à la fin du module y afférent. Les examens sont organisés par l’établissement de formation selon une programmation. Cette programmation pourrait être fixée en concertation avec les entreprises économiques qui ont contribués au déroulement de ce module.

Bien que la séquence de développement de compétences vise prioritairement l’atteinte d’objectifs liés au programme d’études, la présence de l’apprenant en milieu de travail favorise également le développement d’attitudes et de comportements professionnels auxquels il conviendra d’assurer, en milieu de formation, une préparation adéquate et un suivi approprié.

La séquence de mise en œuvre de compétences en entreprise vise l’application, dans l’exercice de la fonction de travail, d’une ou de plusieurs compétences ou éléments de compétences du programme d’études déjà acquis en milieu de formation. Le milieu de travail permet alors la consolidation et l’enrichissement des compétences du programme d’études.

Une séquence de mise en œuvre de compétences en entreprise a pour objet l’application, dans l’exercice d’une fonction de travail, de certaines compétences ou d’éléments de compétences du programme d’études déjà acquis en milieu de formation. Les activités de travail proposées lors de la séquence en entreprise sont donc précédées, en milieu de formation, par les cours correspondants qui ont été suivis.

La séquence de mise en œuvre de compétences vise la consolidation et l’enrichissement de compétences ou de parties de compétences acquises lors du parcours de formation de l’apprenant.

Dans le contexte où le milieu de travail est mis à contribution pour la mise en œuvre de compétences déjà acquises, le contenu de cette séquence est déterminé en fonction de la progression et des objectifs du programme d’études ainsi que des spécificités locales de l’entreprise.

En conséquence, la détermination finale des activités de travail est la responsabilité première de l’entreprise, à partir des activités de travail proposées par l’établissement de formation et après entente avec lui. Le milieu de travail s’engage à mettre en place les dispositifs nécessaires à la supervision de l’apprenant dans un programme en alternance et des activités de travail à réaliser. Le tuteur doit être informé des séquences de formation réalisée dans l’entreprise. L’établissement de formation doit veiller à la qualité des séquences de formation en entreprise et s’assurer que l’apprenant disposera des ressources humaines et matérielles nécessaires à son apprentissage.

L’apprenant dans une formation en alternance ou par apprentissage vit des séquences en milieu de formation alternées avec des séquences en milieu de travail. La durée des séquences est déterminée en fonction des objectifs du programme d’études ainsi que des spécificités de fonctionnement de l’entreprise.

La combinaison des deux types de séquences constitue une phase d’alternance ou d’apprentissage.

Les séquences d’une même phase peuvent être continues.

Dans la phase à séquences continues, on prévoit que la séquence de formation dans l’établissement de formation et la séquence de formation en entreprise se déroulent sur une période interrompue et prolongée.

Par exemple, une séquence continue de six semaines dans l’établissement de formation et une séquence de quatre semaines en entreprise constituent une phase d’alternance ou d’apprentissage à séquences continues.

Les séquences d’une même phase peuvent être intermittentes.

De nombreux aller-retour se déroulent de façon simultanée entre l’établissement de formation et l’entreprise, et ce, durant une période définie dans le temps et circonscrite sur le plan des objectifs de formation. Par exemple, une période de quatre jours par semaine en entreprise et de deux jours par semaine en milieu de formation durant une période de deux mois constitue une phase d'alternance ou d’apprentissage intermittentes

Qu’il s’agisse des phases continues ou intermittentes, chaque période en milieu de formation doit permettre la consolidation des apprentissages réalisés en milieu de travail, produire de nouveaux apprentissages et préparer la prochaine période en entreprise.

Organisation de la formation avec l’entreprise

Tunisie Apprentissage

Organisation de la formation avec l’entreprise


La formation avec l’entreprise se déroule dans deux lieux différents, d’où la nécessité d’une organisation qui se base sur une étroite collaboration et concertation des deux parties à travers une planification de la formation qui doit tenir compte de leurs spécificités, l’exploitation des outils de liaison de suivi et d’évaluation.

En effet, la mise en place d’une formation avec l’entreprise consiste à :

PREPARER LA MISE EN ŒUVRE DE LA FORMATION

1. Appropriation des documents de formation (Analyse de la Situation de Travail, Projet de formation, Programme d’études …) ;

2. Détermination des tâches qui peuvent être faites aux entreprises ;

3. Observation du métier tel qu’il est exercé dans les entreprises de l’environnement du centre (régional et sectoriel) ;

4. Identification des tâches faisables en entreprise et en déduire les compétences ou les éléments de compétences correspondants;

5. choix des entreprises partenaires selon leurs capacités à assurer une partie acceptable du programme d’études ;

6. Déduction des séquences de formation au centre et d’apprentissage en entreprise ;

7. Établissement du plan de formation et du chronogramme de formation centre-entreprise,

8. Exploitation des outils de suivi et d’évaluation centre-entreprise ;

9. Approbation du plan de formation et du chronogramme de formation par l’équipe pédagogique et par les entreprises concernées.

METTRE EN ŒUVRE LA FORMATION

10. Prospection des entreprises potentielles pour le placement des jeunes

11. Organisation de la formation centre-entreprise

12. Réalisation et suivi de l’action de formation centre-entreprise

EVALUER ET AJUSTER LA FORMATION

13. Exploitation des vécus et des acquis de la formation des apprenants en entreprises;

14. Révision du plan de formation établi.

Cette étape vient :

  • après l’expérimentation du premier plan de formation
  • à la demande de l’équipe pédagogique suite à un constat général d’inadéquation du plan de formation par rapport à la réalité des tâches réalisées en entreprises (évolution de l’entreprise, modification dans l’organisation …).

Pour une formation avec l’entreprise, une convention ou un contrat d’apprentissage est signé. L’un comme l’autre représente un engagement ferme des partenaires qui est régi par la législation en vigueur.

Le programme d’études est découpé en phases d’alternance, chacune d’elles comprenant deux périodes de formation inter-reliées, une en milieu de la formation et une en milieu de travail.

Ce découpage permet de déterminer une liste des compétences ou des éléments de compétences à acquérir ou à consolider pendant les périodes de formation en entreprise d’où l’identification des séquences de formation.

Un plan de formation est établit pour déterminer les activités d’apprentissage à réaliser dans les deux lieux de formation et leurs durées.

Les objectifs de formation sont répartis sur les différentes périodes, leur partage entre l’établissement de formation et l’entreprise et les durées des périodes alternées sont établies à la convenance des deux parties. Un chronogramme doit être arrêté mettant en évidence les activités d’apprentissage à développer dans les différentes périodes.

Le livret de suivi des périodes de formation en entreprise fait l’objet d’un document de liaison entre l’apprenant, l’entreprise et l’établissement de formation. Il doit récapituler de manière synthétique les différentes activités à réaliser au centre et en entreprise et être à la portée de tous les intervenants (Apprenants, tuteurs, formateurs).

Les acteurs de la formation avec l’entreprise

Tunisie Apprentissage

Les acteurs de la formation avec l’entreprise


ROLES ET RESPONSABILITES LIES A LA FORMATION AVEC L’ENTREPRISE

TUTEUR

  • Accueillir et faciliter l’intégration de l’apprenant dans l’entreprise ;
  • Organiser les activités d’apprentissage en tenant compte du fonctionnement de l’entreprise ;
  • Encadrer et accompagner l’apprenant dans ses apprentissages ;
  • S’assurer du bon déroulement de la formation en entreprise ;
  • Participer aux évaluations de l’apprenant (formatives et sommatives);
  • Communiquer avec le centre dès qu’un problème surgit ;
  • En cas d’accident, procéder aux premiers secours et aviser immédiatement le Centre par téléphone ;
  • Soumettre, s’il y a lieu, des recommandations au cadre pédagogique (formateur ou conseiller d’apprentissage) ;
  • Remplir et signer les documents pédagogiques et administratifs de l’apprenant ;
  • S’assurer que les règles de santé et sécurité au travail soient respectés ;
  • Assurer un encadrement souple et permettre à l’apprenant de verbaliser ses appréhensions.

APPRENANT

  • Respecter les règlements et l’horaire de travail de l’entreprise ;
  • Effectuer les tâches exigées en conformité avec les objectifs du programme et les règles de l’entreprise ;
  • Adopter une attitude professionnelle ;
  • Respecter la confidentialité à l’égard de l’entreprise ;
  • Informer le tuteur sur la progression des apprentissages réalisés au centre de formation et documentés dans le livret;
  • Etre au courant de toute la planification de la formation.

Personnel pédagogique :

  • Informer les apprenants de leurs rôles et responsabilités;
  • Fournir à l’entreprise toutes les informations relatives au fonctionnement de la formation avec l’entreprise et aux aspects juridiques (ex. : assurance responsabilité, loi du travail, TFP…);
  • Réaliser le suivi des apprenants ;
  • Fournir les outils de suivi de la formation à l’apprenant;
  • Réaliser les évaluations sommatives et formatives;
  • Participer aux évaluations formatives, en coopération avec le tuteur;
  • Faire des remédiations pour les apprenants présentant des difficultés d’apprentissage ou qui n’ont pu compléter les apprentissages en entreprise;
  • S’assurer que les règles de santé et sécurité au travail soient respectées;
  • Remplir et signer les documents pédagogiques « livret de suivi ».

Encadrement et suivi de la formation avec l’entreprise

Tunisie Apprentissage

Encadrement et suivi de la formation avec l’entreprise


Le suivi de la formation en entreprise constitue une activité pédagogique.

Les activités d’encadrement et de suivi permettent à l’établissement de formation de maintenir un lien avec l’apprenant et l’entreprise, d’assumer son rôle pédagogique lorsque l’apprenant est en milieu de travail et de consolider le partenariat de formation.

Un suivi rigoureux de chaque apprenant dans son milieu de travail est nécessaire afin d’assurer son intégration ainsi que le bon déroulement de la formation en entreprise et, au besoin, d’apporter rapidement les correctifs qui s’imposent.

L’encadrement des séquences d’acquisition de compétences exige une grande responsabilité de l’établissement de formation, étant donnée que l’apprenant doit y développer les compétences inscrites au programme d’études. Le personnel enseignant du programme d’études concerné doit alors être impliqué dans les visites des apprenants en entreprise.

Le suivi de la formation en entreprise constitue une activité administrative.

Pour assurer le suivi, un dossier administratif et pédagogique est créé. Le responsable de formation le complète à chacune de ses visites en entreprise. Ce dossier peut se résumer dans le livret de suivi qui doit comporter les différentes séquences de formation, les compétences ou les éléments de compétences à développer, une fiche de renseignement de l’apprenant, une fiche de suivi de l’assiduité et de ponctualité….

Le responsable de formation doit gérer les ruptures de contrat, les conflits entre apprenants et tuteur et l’évaluation finale de la formation qui tient compte du suivi pédagogique effectué au cours de la formation.

Le suivi de la formation en entreprise constitue une activité de développement.

Dans le cadre de suivi de formation en entreprise, le personnel pédagogique détectera aussi les évolutions survenus au niveau de l’entreprise tant sur le plan technique et technologique que sur le plan des métiers eux même.

Le personnel pédagogique chargé du suivi détecterait :

  • Des nouveaux métiers ;
  • Les besoins des entreprises à des nouveaux postes d'apprentissages,
  • Les besoins des entreprises en formation continue.

Lexique

Tunisie Apprentissage

Lexique


Formation en Alternance

« Mode de formation initiale. Elle a pour but d’assurer l’acquisition des compétences dans la spécialité choisie, par la mise en œuvre d’actions de formation associant les entreprises et les établissements de formation professionnelle » (définition issue du Glossaire synthétique de l’Approche par Compétence, CENAFFIF, Novembre 2001 révisée en Février 2004).

Pédagogie de l’Alternance

L’alternance est une pratique pédagogique utilisée pour construire les compétences des apprenants en entreprise, en s’appuyant sur la « récupération des acquis professionnels » au centre de formation.

Il ne doit donc pas s’agir de simple aller-retour entre l’entreprise et le centre de formation (dite « alternance juxtaposition »), mais bien d’un système de formation pédagogique assurant la complémentarité entre l’entreprise et le centre selon une approche inductive.

La pédagogie de l’alternance peut se pratiquer autant en mode de formation en alternance qu’en mode de formation par apprentissage.

Phase d’Alternance

Une phase d’alternance comprend une période en entreprise et une période au centre.

La période en entreprise fait l’objet d’une planification préalable afin de préserver l’unité de la cohérence de la formation. En particulier, concernant une formation devant prendre en compte des phases particulières de fonctionnement d’un système de production automatisée qui ne se présente pas systématiquement avec une périodicité fixe (réglage essaie, mise en route, arrêt de production, maintenance etc.).

La période au centre comporte :

    >
  • La restitution qui consiste à demander aux apprenants de relater leurs pratiques en entreprise afin d’échanger sur leurs expériences (variété des méthodes et des outils, intérêts et difficultés, etc.…),
  • L’exploitation et le complément de formation : partant des apports des apprenants, lors de la restitution, le conseiller ou le formateur en tire profit en vue d’illustrer les contenus par des exemples concrets, d’orienter les apprenants dans leurs investigations pour approfondir certains aspects, et d’améliorer les techniques pédagogiques,
  • Le lancement de la période en entreprise de la phase d’alternance suivante principalement par la détermination des objectifs à réaliser en entreprise.

Formation par Apprentissage

« Mode de formation initiale assurée en milieu professionnel. Il donne aux jeunes (âgés de 15 à 20 ans) une formation complémentaire dans un établissement de formation professionnelle et un savoir-faire pratique en milieu de travail, leur permettant d’acquérir une qualification professionnelle » (définition issue du Glossaire synthétique de l’Approche par Compétence, CENAFFIF, version novembre 2001 révisée en Février 2004).

Compétence

« Pouvoir d’agir, de réussir (c’est-à-dire d’exercer une activité au niveau de performance exigé par le marché du travail) et de progresser, qui permet de réaliser adéquatement des tâches ou des activités de travail et qui se fonde sur un ensemble organisé et intégré de savoirs (connaissances, habiletés de divers domaines, perception, attitude, ect….)» (définition issue du glossaire synthétique de l’Approche par Compétence, CENAFFIF, version novembre 2001 révisée en Février 2004).

Evaluation formative

« Elle se pratique au cours des apprentissages et elle a pour but de renseigner l’apprenant le plus complètement et le plus précisément possible sur la distance qui le sépare de l’objectif et sur les difficultés qu’il rencontre, à en chercher les causes et à proposer les stratégies de remédiations qui s’imposent. » (définition issue du Glossaire synthétique de l’Approche par Compétence, CENAFFIF, version novembre 2001 révisée en Février 2004).

Evaluation sommative

« Elle se pratique au terme d’un apprentissage et elle a pour but de vérifier si les objectifs ont en été atteint par tel ou tel apprenant (si les compétences sont acquises)» (définition issue du Glossaire synthétique de l’Approche par Compétence, CENAFFIF, version novembre 2001 révisée en Février 2004.).

Observation du métier en entreprise

Une opération de recueil d’information à partir des visites effectuées auprès d’une dizaine d’entreprise. Elle consiste à identifier les activités et les tâches constitutives du métier ou domaine professionnel considéré.

Cette opération permet de :

  • Répertorier toutes les activités effectuées dans les entreprises, y compris les spécificités locales, non prévues par le référentiel national (PE),
  • Répartir les activités répertoriées entre l’entreprise et centre de formation.

Outils de suivi de la formation

Les outils de suivi de l’apprentissage sont tous les supports documentaires et pédagogiques qui contribuent à la mise en œuvre et au suivi de la formation dans l’entreprise.

Programme d’études (PE)

« Document normatif d’un référentiel de formation .il sert de référence pour la planification de la formation ainsi que pour la préparation du matériels didactiques et du matériels d’évaluation. » (Définition issue du Glossaire synthétique de l’Approche par Compétence, CENAFFIF, version novembre 2001 révisée en Février 2004).

Intention pédagogique

But éducationnel qui résume la raison d’être d’une situation pédagogique particulière.

La finalité d’appropriation comporte deux intentions pédagogiques : le développement de compétences et la mise en œuvre de compétences.

Partenariat de formation

Système par lequel des partenaires éducatifs, économiques ou sociaux s’engagent de façon formelle à l’intérieur de rapports égalitaires et réciproques, en vue de l’atteinte d’un objectif commun pour lequel chacun retire des bénéfices partagés.

L'annuaire des CFAs

GOUVERNORAT DE TUNIS

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE TUNIS


Centre de Formation et d’Apprentissage Ezzouhour

Adresse : Rue 13 Août 2052 Cité Ezzouhour Tunis

Téléphone : + 216 71 502 744
Fax : + 216 71 502 744

E-mail : cfa.ezzouhour@atfp.tn

Centre de Formation et d’Apprentissage Djebel Jelloud

Adresse : 10 rue Blida Jebel Jelloud 1046 Tunis

Téléphone : + 216 71 492 510
Fax : + 216 71 495 727

E-mail : cfa.jebaljelloud@atfp.tn

GOUVERNORAT DE BEN AROUS

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE BEN AROUS


Centre de formation professionnelle agricole de Ben Arous

Adresse : Centre de formation professionnelle agricole de Ben Arous BP N° 78 –2090 Mornag
Téléphone :
71 301 436
Fax :
71 301 436

GOUVERNORAT DE L’ARIANA

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE L’ARIANA


Centre de formation professionnelle agricole dans le secteur de l’aviculture de Sidi Thabet

Adresse : Centre de formation professionnelle agricole dans le secteur de l'Aviculture de Sidi Thabet 2080 ARIANA
Téléphone :
+ 216 71 552 488 /+ 216 71 552 017
Fax :
+ 216 71 552 017

Centre de formation professionnelle agricole dans le secteur de l’élevage bovin de Sidi Thabet

Adresse : C.F.P.A.E.B. SIDI-THABET 2080 TUNISIE
Téléphone : + 216 71 552 434
Fax : + 216 71 552 434

GOUVERNORAT DE MANOUBA

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE MANOUBA


Centre de formation professionnelle agricole de Manouba

Adresse : Centre de Formation Professionnelle Agricole de Manouba Bejaoua1 cité elboustene2 Oued Ellil 2021
Téléphone :
+216 70 616 791

GOUVERNORAT DE NABEUL

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE NABEUL


Centre de Formation Touristique de Nabeul
Adresse : Avenue Taieb M’hiri 8000 Nabeul
Tél. : + 216 72 286 656
Fax : + 216 72 287 307
Email : eh.nabeul@ontt.tourism.tn

Centre de Formation Hôtelière et Touristique de Hammamet
Adresse : Hammamet sud 8050
Tél. : 72226499
Fax : 72226836
Email : eh.hammamet@ontt.tourism.tn

Centre de Formation et d’Apprentissage de Kélibia
Adresse : Menzel Yahia 8090 Kélibia
Tél. : + 216 72 300 845
Fax : + 216 72 300 839
E-mail : cfakelibia@ymail.com

Lycée sectoriel de formation professionnelle agricole en agrumiculture et viticulture de Bouchrik

Adresse : Lycée Sectoriel de Formation Professionnelle Agricole en Agrumiculture et viticulture de Bouchrik. Bouchrik 8030 Gr
Téléphone :
+ 216 72 204 734
Fax :
+ 216 72 204 734

Centre sectoriel de formation professionnelle en mécanique navale de Kélibia

Adresse : Centre Sectoriel de Formation Professionnelle en Mécanique Navale de Kélibia Rue des Martyrs-Port de pêche Kélibia 8090
Téléphone :
+ 216 72 296 405
Fax :
+ 216 72 296 405

Centre de formation professionnelle agricole de Takelsa

Adresse : Centre de Formation Professionnelle Agricole de Takelsa B.P. 27 Bir Mroua 8000
Téléphone :
+ 216 72.396.322
Fax :
+ 216 72.396.322

GOUVERNORAT DE BIZERTE

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE BIZERTE


Centre de Formation et d’Apprentissage de Mateur

Adresse : Km 01 Route Tabarka 7030 Mateur
Téléphone : + 216 72 485 404
Fax : + 216 72 485 404

E-mail : cfa.mateur@atfp.tn

Centre de Formation et d’Apprentissage de Bizerte

Adresse : Rue Farhat HACHED Bizerte
Téléphone : + 216 72 543 613
Fax : + 216 72 43 30 64

E-mail : cfa.bizerte@atfp.tn

Centre de formation professionnelle à la pêche de Gar El Melh

Adresse : Centre de Formation Professionnelle de Pêche de Ghar El Melh - Avenue 7 Novembre Ghar El Melh 7033 BIZERTE
Téléphone : + 216 72.448.935
Fax : + 216 72.448.935

Centre de formation professionnelle agricole dans le secteur des forêts de Remel

Adresse : Centre de Formation Professionnelle Agricole dans le secteur des Forêts de Remel, 7080 Menzel Jamil - BP : 101
Téléphone : + 216 72 446 966
Fax : + 216 72 446 966

Centre de formation professionnelle agricole d’El Alia

Adresse : Centre de Formation Professionnelle Agricole d'El Alia – El Alia 7016 Bizerte
Téléphone :
+ 216 72 442 528
Fax :
+ 216 72 442 528

GOUVERNORAT DE BEJA

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE BEJA


Centre de formation et d’apprentissage de Thibar

Adresse : B P 59 - 9022 Thibar Béja.
Téléphone : + 216 78 475 032
Fax : + 216 78 457 032
E-mail : cfa.thibar@atfp.tn

Lycée sectoriel de formation professionnelle agricole en élevage bovin de Thibar

Adresse : Lycée sectoriel de la formation professionnelle agricole en élevage bovin de Thibar 9022 B.P N°62 THIBAR G.de BEJA.
Téléphone : + 216 78 475 104
Fax : + 216 78 475 104
E-mail : lsfpab.thibar@iresa.agrinet.tn

Centre de formation professionnelle agricole de Testour

Adresse : Centre de formation professionnelle agricole de Testour 9060. Béja
Téléphone :
+ 216 78 570 548
Fax :
+ 216 78 570 548

Centre de formation professionnelle agricole de Thibar

Adresse : Centre de Formation Professionnelle Agricole Thibar B.P : 56 9023 BEJA
Téléphone : + 216 78 475 110
Fax : + 216 78 475 110

GOUVERNORAT DE JENDOUBA

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE JENDOUBA


Centre de Formation et d’Apprentissage de Jendouba

Adresse : 33, Boulevard 9 Avril 1938 Jendouba 8100 - BP : 272
Téléphone :
+ 216 78 600 724
Fax :
+ 216 78 600 952

E-mail : cfa.jendouba@atfp.tn

Centre sectoriel de formation professionnelle agricole en grandes cultures de Bousalem

Adresse : CSFPA de Bousalem B.P : 81 - 8170 Bousalem JENDOUBA
Téléphone :
+ 216 78.615.411
Fax :
+ 216 78.615.411

Centre de formation professionnelle agricole d’El Faja

Centre de formation professionnelle agricole de Hakim-Sud

Adresse : Centre de Formation Professionnelle Agricole Hakim Sud BP N° 104 – 8160 Jendouba
Téléphone :
+ 216 78 604 835
Fax :
+ 216 78 604 835

Centre de formation professionnelle à la pêche de Tabarka

Adresse : Centre de Formation Professionnelle de pêche de Tabarka Place FREJUS Tabarka JENDOUBA 8170
Téléphone :
+ 216 78 671 344
Fax :
+ 216 78 671 084
E-mail :
cfpp.tabarka @iresa.agrinet.tn ; cfpptabarka@yahoo.fr

GOUVERNORAT DU KEF

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DU KEF


Centre de Formation et d’Apprentissage de Dahmani

Adresse : Cité stade BP N° 137 Dahmani 7170
Téléphone : + 216 78 282 185
Fax : + 216 78 281 029

E-mail : cfa.dahmeni@atfp.tn

Centre de formation professionnelle agricole du Kef

Adresse : Centre de Formation Professionnelle Agricole du Kef - Route de Semmena BP N° 77 - 7117 Kef Ouest
Téléphone : 78 238 052
Fax : 78 238 052

GOUVERNORAT DE SILIANA

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE SILIANA


Centre de Formation et d’Apprentissage de Siliana

Adresse : Avenue Ibn Khaldoun 6100 Siliana
Téléphone : + 216 78 872 713
Fax : + 216 78 873 614

E-mail : Cfa.siliana@atfp.tn

Centre de formation professionnelle agricole de Sidi Bourouis

Adresse : Centre de formation professionnelle agricole de Sidi Bourouis 6113 .Siliana
Téléphone : + 216 78 898 043
Fax : + 216 78 898 043

Centre de formation professionnelle agricole dans le domaine de la mécanique à El Kantra

Adresse : Centre de formation Professionnelle Agricole dans le domaine de la mécanique à El Kantra – 6100 – Siliana
Téléphone : + 216 78 802 180
Fax : + 216 78 802 180

GOUVERNORAT DE ZAGHOUAN

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE ZAGHOUAN


Centre de Formation et d’Apprentissage de Zaghouan

Adresse : Zone Industrielle- 1100, Zaghouan B.P 188
Téléphone : + 216 72 675 985
Fax : + 216 72 675 614
E-mail : cfa.zaghouan@atfp.tn

Centre sectoriel de formation professionnelle agricole en machinisme agricole de Jouggar

Adresse : Centre sectoriel de formation professionnelle agricole en Machinisme agricole Jouggar- EL- FAHS. W Zaghouan 1140
Téléphone : + 216 72 676 335
Fax : + 216 72 676 335
E-mail : centrefahs@yahoo.fr

Liste des spécialités de niveau Certificat de Compétences (CC)

GOUVERNORAT DE SOUSSE

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE SOUSSE


Ecole Hôtelière de Sousse Nord
Adresse : BP 7 Port el Kantaoui 4089 Sousse
Tél. : + 216 73 348 521
Fax : + 216 73 348 522
Email : eh.sousse@ontt.tourism.tn

Centre sectoriel de formation professionnelle agricole en cultures maraîchères de primeurs de Chott-Mariem

Adresse : CSFPA CMP chott Mariem- 4042 – B.P 37
Téléphone : + 216 73.327.666
Fax : + 216 73.327.666
E-mail : cfpa.chottmariem@iresa.agrinet.tn

GOUVERNORAT DE MONASTIR

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE MONASTIR


Centre de Formation et d’Apprentissage Monastir
Adresse : Rue du Maghreb 5000 Monastir
Tél. : + 216 73 462 024
Fax : + 216 73 462 024
Email : cfa.monastir@atfp.tn

Ecole Hôtelière de Monastir
Adresse : Skanés Monastir en face Aéroport BP 22
Tél. : + 216 73 520 212
Fax : + 216 73 520 973
Email : eh.monastir@ontt.tourism.tn

Centre de formation professionnelle à la pêche de Teboulba

Adresse : Centre de Formation Professionnelle de Pêche de Teboulba 5080. MONASTIR
Téléphone :
+ 216 73 479 422
Fax :
+ 216 73 479 422

Centre de formation professionnelle agricole de Jammel

Adresse : Centre de Formation professionnelle Agricole de Jammel. Km 6. Route de Jammel via Menzel Kamel - Code postal : 5020 Jammel.
Téléphone : + 216 73 480 200
Fax : + 216 73 480 200

GOUVERNORAT DE MAHDIA

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE MAHDIA


Centre de formation professionnelle à la pêche de Mahdia

Adresse : Centre de Formation Professionnelle de Pêche de Mahdia 3 Kms route de SFAX Mahdia C.P 5100 MAHDIA
Téléphone : + 216 73 687 113
Fax : + 216 73 687 113
E-mail : cfpp.mahdia@gmail.com

Centre de formation professionnelle agricole de Souassi

Adresse : Centre de Formation Professionnelle Agricole de Souassi 5140 Souassi - MAHDIA
Téléphone : + 216 73 610 320
Fax : + 216 73 610 320

GOUVERNORAT DE SFAX

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE SFAX


Centre de Formation et d’Apprentissage Mahrès

Adresse : Rue de Tunis 3060 Mahrès
Téléphone : + 216 74 290 071
Fax : + 216 74 692 463
E-mail : cfa.mahres@atfp.tn

Centre de Formation et d’Apprentissage Sidi Mansour Sfax

Adresse : Route Sidi Mansour Km 6 Sfax 3063
Téléphone : + 216 74 874 240
Fax : + 216 74 874 240
E-mail : cfa.sidimansour@atfp.tn

Centre de formation professionnelle à la pêche de Sfax

Adresse : Centre de Formation Professionnelle de Pêche de Sfax Rue IBN BATTOUTA ZONE INDUSTRIELLE MADAGASCAR BP 3065 – 3000 – SFAX
Téléphone : + 216 74 497 255
Fax : + 216 74 497 255
E-mail : cfpp.sfax@gmail.com

Centre sectoriel de formation professionnelle agricole de l’arboriculture dans les zones arides de Boughrara

Adresse : Centre Sectoriel de Formation Professionnelle Agricole de l’Arboriculture en Zones Arides de Boughrara. BP : 241 – Sfax 3098
Téléphone : + 216 74 258 636
Fax : + 216 74 258 636

GOUVERNORAT DE KAIROUAN

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE KAIROUAN


Centre sectoriel de formation professionnelle agricole en aménagement de périmètres irrigués de Barrouta

Adresse : Centre Sectoriel de Formation Professionnelle Agricole en Aménagement des Périmètres Irrigués de Barrouta - Route de Bouhajla Km 13 . KAIROUAN 3100
Téléphone : + 216 77 323 401
Fax : + 216 77 323 401
E-mail : barrouta@yahoo.fr

Centre de formation professionnelle agricole d’Oueslatia

Adresse : Route de Makthar Km 14 El Menzel Délégation de Oueslatia. Kairouan 3120
Téléphone : + 216 77 220 763
Fax : + 216 77 220 763

GOUVERNORAT DE KASSERINE

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE KASSERINE


Centre de formation professionnelle agricole de Sbeitla

Adresse : Centre de Formation Professionnelle Agricole de Sbeïtla 1250 Sbeitla KASSERINE
Téléphone : + 216 77 779 490
Fax : + 216 77 779 490

GOUVERNORAT DE SIDI BOUZID

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE SIDI BOUZID


Centre de Formation et d’Apprentissage de Sidi Bouzid

Adresse : Avenue Union Maghreb Arab 9100 Sidi Bouzid.
Téléphone : + 216 76 633 885
Fax : + 216 76 621 660

E-mail : Cfa.SidiBouzid@atfp.tn

Centre de formation professionnelle agricole de Sidi Bouzid

Adresse : Centre de formation professionnelle agricole 9100 Sidi Bouzid.
Téléphone : + 216 76.632.098
Fax : + 216 76.632.098

GOUVERNORAT DE GAFSA

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE GAFSA


Centre de Formation et d’Apprentissage Gafsa Ksar

Adresse : Route de Gabés B.P.70 Gafsa Ksar 2111
Téléphone : + 216 76 271 107
Fax : + 216 76 271 107

E-mail : Cfa.gafsaksar@atfp.tn

Centre de formation professionnelle agricole de Gafsa

Adresse : Centre de formation professionnelle agricole 2100 Gafsa-Gare Tunisie
Téléphone : + 216 76 214 125
Fax : + 216 76 214 125

GOUVERNORAT DE TOZEUR

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE TOZEUR


Centre de Formation et d’Apprentissage de Tozeur

Adresse :
Téléphone :
Fax :

E-mail :

GOUVERNORAT DE KEBILI

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE KEBILI


Centre de formation professionnelle agricole de Kebili

Adresse : Centre de Formation Professionnelle Agricole de Kebili Djemna - 4214 Kébili
Téléphone : (+216)75 465 830
Fax : (+216)75 465 830

GOUVERNORAT DE GABES

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE GABES


Centre de formation professionnelle à la pêche de Gabès

Adresse : Centre de Formation Professionnelle de Pêche de Gabes Rue Chat Essalam – 6000 Gabès
Téléphone : + 216 75 271 376
Fax : + 216 75 271 376
E-mail : cfpp.gabes@iresa.agrinet.tn

Centre de formation professionnelle agricole de Zarkine

Adresse : Centre de Formation Professionnelle Agricole Zarkine 6080 Mareth Gabès.
Téléphone : + 216 75 310 180
Fax : + 216 75 310 180
E-mail : cfpazerkine@yahoo.fr

GOUVERNORAT DE MEDENINE

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE MEDENINE


Centre de Formation Touristique de Djerba
Adresse : Houmet Souk 4180 Djerba
Tél. : + 216 75 650 201
Fax : +216 75 650 481
Email : eh.djerba@ontt.tourism.tn

Centre de Formation et d’Apprentissage Djerba

Adresse : Avenue Saleh Ben Youssef Essouani. BP711, Houmet Souk 4180 Djerba

Téléphone : + 216 75 651 227
Fax : + 216 75 650 563

E-mail : cfa.jerba@atfp.tn

Centre de Formation et d’Apprentissage de Médenine

Adresse : BP 135 – 34 rue Taieb M’hiri Médenine 4100

Téléphone : + 216 75 640 121
Fax : + 216 75 647 948

E-mail : cfa.medenine@atfp.tn

Centre de formation professionnelle à la pêche de Zarzis

Adresse : Centre de Formation Professionnelle des Pêches de Zarzis Route du port, BP :93 , 4170 Zarzis
Téléphone : + 216 75 684 259
Fax : + 216 75 684 259

GOUVERNORAT DE TATAOUINE

Tunisie Apprentissage

GOUVERNORAT DE TATAOUINE


Centre sectoriel de formation professionnelle agricole en Phéniciculture de Dégache

Adresse : Centre de formation professionnelle agricole d’EL –Ghordab BP/64 - Tataouine
Téléphone : +21675870520
Fax : +21675870540

Vidéos pratiques


Démarrage des moteurs...

Comment changer la rotation...

Technique forge noyau plein.

BÂTIMENT maçonnerie...

L'Actu - Dylan, apprenti...

تظاهرة "شباب التكوين تجذر في المراكز وتفتح على المحيط

Recrutement Techniciens supérieurs

منشور مشترك بين وزارة التربية ووزارة التكوين المهني

Joignez TA sur



35,279 usagers Facebook aiment Tunisie Apprentissage program